Mots-clefs

Lu dans la presse du 6 février 2015

ONZAIN
bandeau-haut-rlc

 

Le quatrième roman de Jean-Pierre Barré, Aurélie, interroge sur la manière dont un drame peut, malgré tout, influer de façon bénéfique sur une destinée.

  
jpb S
a présence au marché de Noël en décembre l’a fait découvrir au public et redécouvrir pour les fidèles lecteurs. Parmi les livres exposés, un ouvrage avec un prénom pour titre, Aurélie, illustré d’une photo de campagne composée de fleurs de pissenlits et de boutons d’or, tiges plantées dans une paire de chaussures de marche… « Vous comprendrez la symbolique de ces galoches, et le choix de cette photo », expliquait Jean-Pierre Barré.
La quatrième de couverture résume le parcours d’une jeune femme qui a été victime d’un accident de la vie. Alors qu’elle était au plus bas, tant physiquement que moralement, une rencontre avec un jeune kinésithérapeute au centre de rééducation du Val Fleury à Chambéry va changer son destin. L’histoire raconte les moments de souffrance et de déprime qui vont succéder à des périodes d’espoir, faisant réapparaître, petit à petit, des sentiments auxquels le personnage ne voulait plus croire. Entre la Savoie et la Touraine, le roman alterne récit et extraits des confidences d’Aurélie à son journal intime. Au total 232 pages lues d’une traite tellement l’histoire est touchante et emprunte de sentiments porteurs d’espérance. Du plaisir à retrouver les lieux comme le Vieux Tours, les jardins de Villandry ou encore les vins de Vouvray, Bourgueil et Chinon.
Jean-Pierre Barré prépare une suite à partir d’un personnage cité brièvement dans la vie d’Aurélie. La sortie de ce cinquième ouvrage « Implacable destinée » est prévue au printemps prochain, toujours aux éditions Le Huchet d’Or.

Esther PALANGHI

newcouverture

Publicités