Mots-clefs

    " Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais "
      Cicéron
Marcus Tullius Cicero - Cic

     Cicéron (en latin Marcus Tullius Cicero), né le 3 janvier 106 av. J.-C. à Arpinum en Italie et assassiné le 7 décembre 43 av. J.-C. à Formia, est un homme d’État romain et un auteur latin.

     Orateur remarquable, il publia une abondante production considérée comme un modèle de l’expression latine classique, et dont la plus grande partie nous est parvenue. S’il s’enorgueillit d’avoir sauvé la République romaine de Catilina, sa vie politique fut diversement appréciée et commentée : intellectuel égaré au milieu d’une foire d’empoigne, parvenu italien monté à Rome, opportuniste versatile, « instrument passif de la monarchie » larvée de Pompée puis de César selon Theodor Mommsen et Jérôme Carcopino1 mais aussi, pour Pierre Grimal, l’intermédiaire qui nous transmit une partie de la philosophie grecque.

Œuvres

     Cicéron est considéré comme le plus grand auteur latin classique, tant par son style que par la hauteur morale de ses vues. La partie de son œuvre qui nous est parvenue est par son volume une des plus importantes de la littérature latine : Discours juridiques et politiques, Traités de rhétorique, Traités philosophiques, Correspondance. Malgré le biais qu’impose le point de vue de l’auteur, elle représente une contribution prépondérante pour la connaissance de l’histoire de la dernière période de la République.

     Il faut rendre hommage à son esclave et sténographe Tiron, dont la compétence n’est pas étrangère à la quantité d’ouvrages qui nous sont parvenus. Cicéron l’affranchit en 53 av. J.-C., et Tiron devenu Marcus Tullius Tiro resta son collaborateur. Après la mort de Cicéron, il édita sa correspondance et de nombreux discours, éditions dignes de confiance si l’on en croit Aulu-GelleA qui les lut deux siècles plus tard.

L’intérêt pour cette œuvre, et le désir de la pérenniser se manifeste dès l’époque d’Auguste, avec les commentaires savants d’Asconius (les Scholies), puis de ses continuateurs (pseudo-Asconius) .

Voir en annexe la liste d’œuvres traduites en français dans l’article Œuvres de Cicéron. Listes et dates ci-après établies sur la base du tableau des œuvres de Cicéron du Guide romain antique de George Hacquard, Jean Dautry, O Maisani, corroborées par les diverses sources biographiques.

source : Wikipédia

Lectures libres :

le roman, livre et ebook (editeur Atramenta) est paru chez Atramenta edition

Publicités