Mots-clefs

, , , , , , ,

    " Notre plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever chaque fois… "
      Confucius
confucius, philosophie, litterature, chine, essai, spiritualité, religion, sagesse

      Confucius, dit-on, vit le jour le 28 septembre 551 avant notre ère, à Zou, non loin de la ville de Qufu, pays de Lu, actuelle province de Shandong. Son « Zi », c’est-à-dire son prénom, était Zhòng Ní et son nom personnel Kǒng Qiū, sa mère Zheng Zai étant allée prier sur le mont Qiū. Les historiens chinois, depuis deux mille ans, parlent de ce temps très ancien comme étant celui des « Printemps et des automnes », faisant ainsi référence à une chronique racontant ce qui advint entre 771 et 481 avant J.-C. précisément dans cette région, que l’on nommait alors le pays de Lu.

      Selon la tradition, son père Shu Liang He était un descendant de Yi Yin, premier ministre de Cheng Tang, le fondateur de la dynastie Shang. Gouverneur de la principauté de Lu, dans le sud-est de l’actuelle Shandong, il épousa en secondes noces à l’âge de 65 ans la jeune Zheng Zai, alors âgée de 15 ans. Il mourut alors que Confucius n’avait que trois ans, laissant sa famille dans la pauvreté. Dès l’âge de dix-sept ans, grâce à un goût précoce pour les livres et les rites, Confucius serait devenu précepteur. Il se maria à dix-neuf ans et eut son premier fils, Kong Li, un an plus tard, qui devait être suivi de deux filles. Pour vivre, il effectuait probablement des tâches administratives pour le chef de province. La légende veut qu’il ait rencontré Lao Zi, le père du taoïsme.

      Après la mort de sa mère en -527, il enseigna sa connaissance des textes anciens au petit groupe de disciples qui le suivait. Après quelques emplois subalternes à la cour du duc de Lu, il devint Grand Ministre de la Justice de Lu à l’âge de 53 ans. Cependant, après que ce duc eut préféré prendre du plaisir trois jours durant avec des danseuses au lieu d’assurer sa tâche de gouvernement, Confucius décida de quitter son poste de ministre et, en 496, partit pour quatorze années d’errance, à la recherche d’un souverain capable de l’écouter2. Il rentra définitivement à Lu pour se consacrer jusqu’à sa mort, le 11 mai 479, à l’enseignement et à la compilation de textes anciens.

source : Wikipédia

le roman, livre et ebook (editeur Atramenta) est paru chez Atramenta edition

Publicités