Mots-clefs

, , , ,

    " Savoir pour prévoir afin de pouvoir "
      Auguste Comte

Biographie :

comte, litterature, philosophe, litteraire, ecrivain

    Philosophe français, fondateur du positivisme. Originaire d’un milieu catholique, il perd la foi dès l’âge de 14 ans. Brillant élève en mathématiques, il est renvoyé de l’Ecole Polytechnique pour insubordination et rébellion. Il enseigne alors les mathématiques et devient le disciple et secrétaire de Saint-Simon avec lequel il se brouille en 1824.

    Il étudie Monge, Condorcet, Montesquieu. Confronté à des difficultés financières, il ouvre, à son domicile un cours de philosophie positive qui rencontre beaucoup de succès. Il y expose sa théorie des trois états de l’esprit humain, qu’il compare aux stades de l’évolution de l’homme : théologique, ou fictif, dans sa jeunesse; métaphysique, ou abstrait, dans son adolescence; et positif dans sa maturité qui devient l’âge de la science.

    Sa rencontre avec Clotilde De Vaux, en 1844 et l’amour qu’il lui porte bouleversent sa vie. Elle devient son égérie, mais elle meurt en 1846. L’état futur de l’humanité étant le positivisme, il ressent le besoin de d’une religion garante de l’organisation sociale pour rallier les volontés individuelles et substituer le règne de l’humanité à celui de Dieu. Provoquant l’incompréhension de ses disciples et sa rupture avec Emile Littré, il crée alors la religion de l’Humanité, une nouvelle religion sans Dieu, qui voue un culte aux grands hommes et dont il se proclame le grand prêtre.

source : Babelio

le roman, livre et ebook (editeur Atramenta) est paru chez Atramenta edition

Publicités