Mots-clefs

, , , , ,

    " La meilleure façon d’imposer une idée aux autres, c’est de leur faire croire qu’elle vient d’eux!  "
      Alphonse Daudet

Biographie :

alphonse daudet, ecrivain, livre, litterature, roman, edition

    Fils d’un courtier en soierie, Alphonse, benjamin de trois garçons est issue d’une famille aisée. Il suit sa scolarité primaire dans une école privée.

    En 1849, la famille s’installe à Lyon, c’est là qu’il fera son secondaire. Suite à la banqueroute de son père, il doit renoncer à poursuivre ses études et entre comme maître d’étude dans un collège à Alès (1855).

    En 1858, il part rejoindre son frère à Paris et s’essaie au journalisme. Il collabore notamment au Figaro. Il publie en 1859 un recueil de poèmes. En 1860, il rencontre Frédéric Mistral et est introduit dans les salons littéraires. C’est là qu’il fait la connaissance du duc de Morny, qui le prend comme secrétaire.

    En 1862, poitrinaire, il part pour quelques temps en Algérie. A son retour en France, il rechute. Il part dans le Midi et retrouve ses amis avec lequel il participe au mouvement de renouveau de la langue d’oc.

    C’est en 1864, qu’il achète son moulin près d’Arles et décide de ne se consacrer qu’à l’écriture.

    En 1867, il épouse Julie Allard, fille de marchands et rentre à Paris. Elle le soutient et l’encourage malgré les échecs de ses publications (Le Petit Chose – 1868 – et Les Lettres de mon Moulin -1869)

    En 1870, lorsque la Commune est proclamée il est incorporé dans la garde nationale, mais refusant de prendre partie,il se retire à Champrosay. Ce sont ses contes Tartarin de Tarascon, Les contes du lundi, qui finissent par lui apporter la célébrité et l’aisance matérielle.

    En 1879, il apprend qu’il est atteint d’un maladie incurable de la moelle épinière. Il souffre énormément et n’écrit qu’entre les crises. Il poursuit quand même son œuvre jusqu’en 1895.

    En 1896, il siège à l’Académie Goncourt.

    En 1897, il affiche sa position anti-dreyfusarde. Il meurt de sa maladie, lors d’un dîner en famille. Il est inhumé au cimetière du Père Lachaise.

source : Babelio

le roman, livre et ebook (editeur Atramenta) est paru chez Atramenta edition

Publicités