Mots-clefs

, , , , ,

      » L’intelligence est presque inutile à celui qui ne possède qu’elle « 
      Alexis Carrel

Médecin et chirurgien français né en 1873 à Ste Foy près de Lyon, mort à Paris en 1944. Il se convertit au catholicisme, et plaida notamment pour l’eugénisme, ainsi que pour une politique nataliste.

livre, edition, litterature, ecrivain, Carrel, roman

livre  Établi aux Etats-Unis, il travaille à l’Institut Rockfeller de New-York sur la suture des vaisseaux sanguins, la greffe des tissus et des organes, créant la chirurgie vasculaire, étudiant également la survie des cellules des tissus et des organes en dehors du corps.

livres Ces travaux lui valent en 1912, le Prix Nobel de Médecine.

livre  En 1915, il met au point la fameuse eau Dakin qui, empêchant l’infection des blessures, sauve la vie de plus d’un million de soldats durant la grande guerre.

litteratureAlexis Carrel est également un pionnier de la transplantation d’organes et créa avec Charles Lindbergh la circulation extra-corporelle ouvrant la voie à la chirurgie thoracique et à celle de l’aorte.

livre  L’oeuvre qui laissa l’empreinte le plus durable dans l’esprit de ses contemporains fut « L’Homme, cet inconnu », un livre de portée universelle paru en 1935.

livre  Il y prônait le dépassement de soi-même, l’esprit de recherche et d’aventure. Estimant que « la sélection naturelle n’a pas joué son rôle depuis longtemps » et que « beaucoup d’individus inférieurs ont été conservés grâce aux efforts de l’hygiène et de la médecine », il y plaide aussi pour un eugénisme que l’on qualifie aujourd’hui de « négatif » incluant l’euthanasie de toute une série d’indésirables et le reconditionnement au fouet des délinquants.

Source : Babelio

le roman, livre et ebook (editeur Atramenta) est paru chez Atramenta edition

Publicités